devancer


devancer

devancer [ d(ə)vɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 3>
XII e; de devant, d'apr. avancer
1Être devant (d'autres qui avancent), laisser derrière soi. dépasser, distancer, semer. Devancer un concurrent dans une course (cf. Prendre l'avantage; gagner de vitesse).
2Être avant, quant au rang, au mérite, à la supériorité, dans la recherche commune du même but. dépasser, 1. primer, surpasser. Cet élève a devancé ses concurrents de plusieurs points au concours. Devancer tous ses rivaux.
3Aller au devant de. Devancer la date d'un paiement. Spécialt (1870) Devancer l'appel : accomplir son service militaire avant d'avoir l'âge d'y être appelé ( devancement) . « ils avaient décidé qu'il demanderait à “devancer l'appel” » ( Loti). (Abstrait) Devancer une objection. Devancer les désirs de qqn. prévenir.
4Être en avance sur (le temps, une époque, un événement). anticiper (sur). « Celui qui devance son siècle [...] doit s'attendre à peu de suffrages » (Diderot).
5Arriver avant (qqn) dans le temps. précéder. Nous vous avons devancés au rendez-vous. Vx Devancer l'aurore, le jour : se lever avant l'aube.
6Précéder (qqn) dans l'accomplissement d'une chose. J'allais dire la même chose, mais vous m'avez devancé.
⊗ CONTR. Succéder, suivre.

devancer verbe transitif (de devant, avec l'influence de avancer) Précéder quelqu'un, avoir sur lui une avance (espace, temps, grade, etc.) : Il devance le deuxième de dix points. Être, avoir existé avant ; précéder : Que savons-nous des générations qui nous ont devancés ? Agir avant quelqu'un, passer devant ; précéder : J'allais répondre, mais on m'a devancé. Aller au-devant d'une action, d'un sentiment, prévenir : Devancer une objection. Agir, faire quelque chose avant la date prévue, anticiper : Devancer l'échéance d'un paiement.devancer (difficultés) verbe transitif (de devant, avec l'influence de avancer) Conjugaison Comme avancer. Le c devient ç devant o et a : je devance, nous devançons ; il devança. ● devancer (expressions) verbe transitif (de devant, avec l'influence de avancer) Devancer l'appel, s'engager avant l'appel de sa classe d'âge. Devancer son temps, son siècle, être en avance sur son temps. ● devancer (synonymes) verbe transitif (de devant, avec l'influence de avancer) Précéder quelqu'un, avoir sur lui une avance (espace, temps, grade...
Synonymes :
- enfoncer (familier)
- gratter (familier)
Contraires :
- succéder
Être, avoir existé avant ; précéder
Synonymes :
- précéder
Contraires :
Aller au-devant d'une action, d'un sentiment, prévenir
Synonymes :
Agir, faire quelque chose avant la date prévue, anticiper
Synonymes :
Devancer l'appel
Synonymes :

devancer
v. tr.
d1./d Marcher, aller en avant de; dépasser, distancer. Coureur qui devance ses concurrents.
d2./d Surpasser, avoir l'avantage sur. élève qui devance ses condisciples.
d3./d être en avance (dans le temps).
Fig. Son génie avait devancé son siècle.
d4./d Aller au-devant de, prévenir (qqch). Devancer une attaque.

⇒DEVANCER, verbe trans.
A.— [Dans l'espace]
1. Avoir, prendre de l'avance sur une personne ou sur une chose. Anton. suivre. J'en serai, de bien près, devancée ou suivie (DESB.-VALM., Élégies, 1833, p. 11). Au bois, Pati-pati devance la bicyclette (COLETTE, Maison Cl., 1922, p. 218) :
1. Et tous les jours, quand elle descendait pour aller dans sa calèche faire une promenade, sa femme de chambre qui portait ses affaires derrière elle, son valet de pied qui la devançait semblaient comme ces sentinelles qui, aux portes d'une ambassade pavoisée aux couleurs du pays dont elle dépend, garantissent pour elle, au milieu d'un sol étranger, le privilège de son exterritorialité.
PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 679.
2. Surpasser quelqu'un par sa valeur, son mérite. Tous avaient été devancés et surpassés par saint François d'Assise (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1936, p. LXXX). Que le nom français devance les autres dans cette croisade (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 678) :
2. ... il y a nécessairement un premier moment où l'esprit du maître est devancé par celui de son élève.
BONALD, Législ. primitive, t. 2, 1802, p. 176.
B.— [Dans le temps]
1. Exister, arriver, se produire avant, précéder :
3. Eh quoi! Nana était arrivée! Mais ils ne l'attendaient que le lendemain, ils croyaient la devancer!
ZOLA, Nana, 1880, p. 1240.
2. Être en avance, anticiper sur une date prévue. Devancer la date d'un paiement (ROB.). J'étais très (...) étonné qu'elle ne devançât pas l'heure convenue (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Épingles, 1888, p. 1091).
En partic. Devancer l'appel. S'engager pour accomplir son service militaire avant l'appel de sa classe de conscription. Je songeais à devancer l'appel de ma classe; à m'engager (GIDE, Faux monn., 1925, p. 1215).
Au fig. Devancer son âge, son temps. Être en avance, à l'avant-garde. Vous avez devancé l'époque (DUMAS père, Angèle, 1834, III, 5, p. 166). Loin de devancer son siècle, il [Bonaparte] connaît à peine son époque (PROUDHON, Révol. soc., 1852, p. 112) :
4. Etienne Pasquier n'est point de ces écrivains originaux qui devancent les temps et qui font faire des miracles à leur langue maternelle.
SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 3, 1851-1862, p. 250.
3. Accomplir quelque chose avant quelqu'un :
5. Je ne l'ai pas tué. J'en ai eu seulement l'intention; mais je l'aurais certainement fait si un autre ne m'avait pas devancé.
AYMÉ, Travelingue, 1941, p. 240.
P. ext. Prévenir quelque chose, y pourvoir à l'avance. Guillaume allait la prier de garder le silence, lorsqu'elle le devança en lui demandant de sa voix sèche de sermoneuse (ZOLA, M. Férat, 1868, p. 154) :
6. Rien ne m'était pénible comme de voir que je n'eusse pas laissé la moindre trace d'affection, pas la plus petite tendresse dans son cœur, bien que je me pliasse à tous les caprices de sa luxure, que j'acceptasse à l'avance, que je devançasse même toutes ses fantaisies...
MIRBEAU, Le Journal d'une femme de chambre, 1900, p. 245.
Prononc. et Orth. :[d()], (je) devance [d()]. Conjug. Prend une cédille devant a et o : je devançai(s), nous devançons. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160-1170 intrans. « se rendre quelque part » (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, II, 4013), emploi isolé; 2. fin XIIe s. relig. « prévenir, faire bénéficier quelqu'un de bienfaits » la davanceant graice [praeveniente gratia] (Serments de Grégoire sur Ezéchiel, 77, 18 ds T.-L.) — 1393, Ménagier, I, 229, ibid.; 3. a) ca 1265 fig. « l'emporter sur (quelqu'un, quelque chose) par sa valeur, son mérite » (BRUNET LATIN, Trésor, éd. F. J. Carmody, p. 318, 65); b) ca 1288 [ms.] au propre (Thèbes, éd. L. Constans, t. 2, p. 141, 2771); 4. 1540 « précéder (quelqu'un) dans l'exécution de quelque chose » (N. HERBERAY DES ESSARTS, Le Premier livre d'Amadis de Gaule, éd. H. Vaganay, p. 76); 5. av. 1573 « (d'une chose) avoir lieu avant une autre » (E. JODELLE, Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 1, p. 165); 6. 1870 devancer l'appel (Lar. 19e). Dér. de devant; dés. prob. formée sous l'infl. d'avancer; l'a. fr. a connu également devancir, propre aux dial. de l'Ouest : 1re moitié XIIe s. relig. (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, XX, 3); ca 1155 « arriver, agir avant quelqu'un » (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 2980) — fin XIIe s., BÉROUL, Tristan, éd. E. Muret, 4; ca 1174 davancir fig. « l'emporter par sa valeur » (G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. E. Walberg, 2988). Cf. aussi adevancier « précéder, prendre les devants » ca 1176-84 (GAUTIER D'ARRAS, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 4350) — 1636, MONET. Fréq. abs. littér. :841. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 653, b) 943; XXe s. : a) 925, b) 1 101.

devancer [d(ə)vɑ̃se] v. tr. [CONJUG. placer.]
ÉTYM. V. 1160, intr. « aller quelque part »; de devant, d'après avancer.
1 (V. 1288). Être devant (d'autres qui avancent), laisser derrière soi. Dépasser, distancer, semer (fam.). || Devancer un concurrent dans une course. Dépasser, distancer (fam.). → Prendre de l'avance, prendre l'avantage; et aussi gagner de vitesse. || Devancer tous les autres : être le premier. || Nous les avons devancés sur la route; il faut les attendre.
1 La Reine, dont ma course a devancé les pas (…)
Racine, Iphigénie, I, 4.
2 Et lorsque je sortais, il me devançait vite,
Pour m'aller à la porte offrir de l'eau bénite.
Molière, Tartuffe, I, 5.
3 (…) mes chevaux, mieux ménagés que les siens, étaient en état de le devancer (…)
Fénelon, Télémaque, 5.
2 (V. 1265). Être avant, quant au rang, au mérite, à la supériorité, dans la recherche commune du même but. Dépasser, emporter (l'emporter sur), primer, surpasser. || Cet élève a devancé ses concurrents de plusieurs points au concours. || Aux dernières élections, il a devancé son adversaire de mille voix. || Devancer tous ses rivaux.
3 Rare. Aller au devant de. || Devancer la date d'un paiement.
(1870). Spécialt. || Devancer l'appel : s'engager dans l'armée avant d'avoir l'âge d'y être appelé. Devancement.
4 (…) ils avaient décidé qu'il demanderait à « devancer l'appel », qu'il irait s'engager dans l'infanterie de marine, le seul corps où l'on ait la faculté de ne servir que trois ans.
Loti, Ramuntcho, I, XXII, p. 179.
(Abstrait). Aller au devant de. || Devancer une objection. || Devancer les désirs de qqn. Devant (aller au-devant de, prendre les devants), prévenir.
4 Être en avance sur (le temps, une époque, un événement). || Cet écrivain a devancé son siècle. || Son mérite a devancé son âge. Anticiper (sur).
5 (…) Par son esprit et ses autres brillants
Il rompt l'ordre commun et devance le temps (…)
Molière, Mélicerte, I, 4.
6 En lui l'amour et la raison
Devancèrent le temps, dont les ailes légères
N'amènent que trop tôt, hélas ! chaque saison.
La Fontaine, Fables, XI, 2.
7 Celui qui devance son siècle, celui qui s'élève au-dessus du plan général des mœurs communes, doit s'attendre à peu de suffrages (…)
Diderot, Salon de 1767, Œ., t. XV, p. 13, in Littré.
5 Arriver avant (qqn, qqch.) dans le temps. Précéder. || Nous avons été devancés au rendez-vous. Précéder. || Ceux qui nous ont devancés dans la carrière. || Devancer un groupe pour annoncer son arrivée. Avant, avant-coureur, avant-garde. || L'aurore, avant-courrière du soleil, devance le jour. Littér. || Devancer l'aurore (cit. 3), le jour : se lever avant le jour.
Précéder (qqn) dans l'accomplissement d'une chose. || Se faire devancer par manque de diligence; il arrive trop tard, qqn l'a devancé. → Couper l'herbe sous le pied de qqn. || J'allais dire la même chose, mais vous m'avez devancé.Devancer qqn dans une étude, une recherche. || Ils nous ont devancés dans cette voie ( Devancier).
8 Le vrai critique devance le public, le dirige et le guide; et si le public s'égare et se fourvoie (…) le critique tient bon dans l'orage et s'écrie à haute voix : Ils y reviendront.
Sainte-Beuve, Chateaubriand…, t. II, 21e leçon, p. 95.
9 (…) une rencontre si parfaite m'est singulièrement glorieuse, puisque j'ai devancé le chantre immortel (Byron) au rivage où nous avons eu les mêmes souvenirs, et où nous avons commémoré les mêmes ruines.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 148.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
CONTR. Après (arriver après). — Succéder, suivre.
DÉR. Devancement, devancier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • devancer — DEVANCER. verb. act. Gagner le devant, prevenir quelqu un en arrivant avant lui, le precéder par sa diligence. Devancer quelqu un à la course. Il a devancé le Courrier. Je m en allois vous voir, mais vous m avez devancé. f♛/b] Il signifie aussi… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • devancer — Devancer, neutr. acut. C est gaigner et prendre le devant, Anteuertere, comme, Je le devance à courir, Cursu praeuerto, Anteuerto cursu. Praeuenire. Liu. lib. 23. Devancer quelqu un, et outrepasser à grandes journées, Antecedere quempiam magnis… …   Thresor de la langue françoyse

  • devancer — Devancer. v. a. Avoir le devant, gagner le devant, soit pour le lieu, soit pour le temps. Devancer quelqu un à la course. il a devancé le courier. je m en allois vous voir, mais vous m avez devancé. Il signifie aussi, Preceder, marcher devant… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • devancer — (de van sé. Le c prend une cédille devant a ou o : je devançais ; nous devançons) v. a. 1°   Dépasser en gagnant les devants. Devancer quelqu un à la course. •   La reine dont ma course a devancé les pas, RAC. Iphig. I, 4. •   Sans murmure à l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DEVANCER — v. tr. Précéder quelqu’un en gagnant le devant, en arrivant devant lui. Devancer quelqu’un à la course. Il a devancé le courrier. Nous vous avons devancés dans cette ville. Il signifie aussi, tant au propre qu’au figuré, Précéder dans l’ordre des …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DEVANCER — v. a. Aller, marcher en avant. Les éclaireurs devancent l armée.   Il signifie aussi, Gagner le devant, arriver avant quelqu un. Devancer quelqu un à la course. Il a devancé le courrier.   Il signifie également, Avoir le pas sur un autre, prendre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • dévancer —    Aller au devant. Ne mettez point d accent sur le premier e . Ce mot est formé du mot devant , qui n a point d accent aigu.    Quel important besoin    Vous fait donc devancer l aurore de si loin? …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • devancer — vt. , prévenir devancer une question /// une réprimande /// une situation fâcheuse ou embarrassante : dvansî gv.2 (Albanais.001) ; prêdre lô dvan <prendre les devants> vi. (001). E. : Passer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Devancer l'appel — ● Devancer l appel s engager avant l appel de sa classe d âge …   Encyclopédie Universelle

  • Devancer son temps, son siècle — ● Devancer son temps, son siècle être en avance sur son temps …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.